Le passé reconstitué
Le plus souvent familiales, les mémoires permettent de reconstituer les événements.
 

Certes "verba volant, scripta manent" (*) mais tout ce que peuvent nous narrer nos parents mérite toute notre attention. Sous les histoires qui paraissent étranges se cachent des faits à retrouver. Et si les secrets de famille doivent le rester, nous n'interviendrons jamais dans ces pans de l'Histoire familiale.
Il sera parfois étonnant ainsi de découvrir que tel ancêtre a réalisé de magnifiques actions, inventé un nouveau procédé, a été un glorieux soldat, un homme politique local ; mais aussi certains autres, des criminels, des opportunistes dans les affaires financières familiales ou de petits escrocs. Les généalogistes ont l'habitude de dire que nous descendons tous d'un roi et d'un pendu.
C'est donc en collectant nombre de ces anecdotes auprès de nos anciens que nous aurons la possibilité de reconstituer au plus près une Histoire familiale, après que chacune de ces anecdotes sera authentifiée puis validée.
La mémoire est précieuse en généalogie, elle disparaît vite si l'on n'y prête pas attention ; même les écrits, rangés soigneusement dans le grenier ou la cave peuvent être amenés à disparaître après un décès, un nettoyage de maison. Toute notre attention sera portée à maintenir cette mémoire et, surtout, à la transmettre.

(*) les paroles s'envolent, les écrits restent

* Transmettre la mémoire est un devoir familial que nous vous permettrons d'obtenir grâce à nos recherches

* Écouter c'est aussi apprendre, comprendre, propager

* Nous ne voulons plus dire "Un vieillard qui meurt c'est une bibliothèque qui brûle"

On peut trouver dans les journaux des actes de bravoure de nos ancêtres :

Par décret rendu sur la proposition du ministre de l’intérieur, M. GALMICHE, caporal à la compagnie des sapeurs-pompiers du Havre, a été nommé chevalier de la Légion d’Honneur : s’est distingué d’une manière exceptionnelle lors de l’incendie qui a éclaté le 3 février à bord du steamer Athanasian ; a été grièvement blessé dans cette circonstance.

Journal des Débats du 12 février 1865

En préservant les archives personnelles et familiales, nous jouons un rôle d'informations pour les générations futures. Présenter à nos descendants tout ce qui nous concerne est un travail de mémoire indispensable à la compréhension d'une société, à la construction de celle qui est en cours.